Le Kaoliang : l'alcool de l'archipel de Kinmen

Publié le par Xiao Wei Lian ~ 小威廉


Si il vous arrive de séjourner à Taiwan , il est à peu près certain que vous soyiez convié par vos hôtes pour une dégustation du fameux Kaoliang . 

Cet alcool à base de sorgho ( plus ou moins fort en alcool ; 58% , 28% ou 18% ) fait les beaux jours de la Kinmen Kaoliang Liquor , la distillerie qui produit cette célèbre boisson au sein de l'archipel de Kinmen . 

Malgré la période de marasme économique sévissant actuellement , cette entreprise ne connaît pas la crise puisqu'elle a enregistré durant l'année 2008 , un chiffre d'affaires colossal de 12,2 milliards de dollars taiwanais ( environs 260 millions d'euros ) !

Propriété du district de Kinmen , cet alcool local contribue grandement à la renommée de ce minuscule archipel sous souveraineté taiwanaise , et situé à seulement 2km des côtes chinoises de la province de Xiamen .


Pour la petite histoire , le Kaoliang ( 高梁酒 ) est le mot chinois pour désigner le sorgho , qui sert d'ingrédient de base pour la préparation de cet alcool . Avec un sol de qualité médiocre et des précipitations annuelles dépassant à peine une centaine de millimètres d'eau (moins de 60 % de l'évaporation annuelle) , la culture du riz n'est pas possible à Kinmen , par contre le sorgho et l'arachide y poussent fort bien .

La distillerie produisant cet alcool troquait ainsi le riz qu'elle importait de Taïwan , contre une égale quantité de sorgho de la récolte des producteurs locaux . Elle disposait ainsi de la matière première nécessaire à la production du Kaoliang .


Lors de mon précèdent retour en France , j'avais ainsi pris soin de ramener une bouteille de Kaoliang dans ma valise afin de faire déguster cette spécialité à mon entourage . Trouvez donc l'intrus sur le cliché suivant , entre un bon Bordeaux et quelques gâteaux aperitifs disposés sur une table dressée pour l'occasion ...  





Afin que le sorgho de Kinmen laisse un goût impérissable aux membres de ma famille ,  j'avais délibérément choisi une bouteille tapant dans les 58 cheveaux .

Malgré le fort taux d'alcool , le Kaoliang passe néanmoins assez bien lors de l'apéritif . Il est vrai que du côté de la Bretagne , on a la réputation d'être de sacrés picoleurs : entre le Lambig , le Chouchen et l'Eau-de-vie , ce n'est pas un alcool de Taiwan qui va effrayer les plus farouches !  

La démonstration en image avec mon cousin Tony : " Le Kaoliang c'est meilleur cul sec ! "
 





Par ailleurs , si vous désirez en savoir davantage quant à la production du Kaoliang de Kinmen , je vous invite a visiter le site de la Kinmen Kaoliang Liquor ( en version anglaise ) .

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

qing et rene 27/02/2009 03:41

Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine.
depuis combien de temps a taiwan ?
moi cela fait 6 ans a guangzhou
Bonne journée du vendredi amitiés de canton
Qing et rené
A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com
La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.

Xiao Wei Lian ~ 小威廉 27/02/2009 07:34


Bonjour René,

Pour répondre a votre question, ca va bientot faire 2 ans que je me suis expatrié sur l'ile de Taiwan . J'ai encore quelques années de retard sur vous tout de meme !

Au plaisir de vous retrouver sur nos blogs respectifs .

Amicalement 



jeremie nicoli 26/02/2009 02:14

bonjour, ton cousin Tony ressemble fortement à un de mes potes bretons qui a une petite famille avec Aude. Serait-ce le même ?

Xiao Wei Lian ~ 小威廉 26/02/2009 02:24


Bonjour Jeremie,

Effectivement il doit bien s'agir de la meme personne : mon cousin Tony a bien fonde une petite famille avec Aude, et ils sont installes aux alentours de la
region brestoise ... quelle coincidence dis donc !